Le prêt immobilier ne sera plus aussi simple

Avant, le prêt immobilier présentait des conditions d’emprunt vraiment simples et qu’il était facile de remplir. Cependant, avec les nouvelles restrictions du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), les foyers sont beaucoup moins nombreux à profiter de cette occasion. Tel qu’on peut s’en douter, ce sont surtout les familles aux revenus modestes et les primo-accédants qui se trouvent impactés. Cela représenterait entre 8 % et 12 % des emprunteurs qui ne pourraient pas obtenir de réponse favorable à leur demande d’emprunt, par exemple.

Le
Plusieurs foyers ne pourront pas obtenir de prêt immobilier

Prêt immobilier : certains ménages ne peuvent pas y accéder

Il y a certains ménages qui ne peuvent plus accéder au prêt immobilier. Ce dernier est, en effet, plus stricte par rapport aux nouvelles lois soumises par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF). Celui-ci requiert que les prêteurs n’accordent plus d’emprunt au-delà de 33 % des revenus et de 25 ans de remboursement. De ce fait, certaines personnes risquent de ne pas recevoir de réponses positives pour leur demande de crédit. Il s’agit principalement des primo-accédants et des revenus modestes, car ils ne correspondent pas à tous les critères.

Les conditions d’emprunt pour un prêt immobilier
Les conditions d’emprunt se sont durcies pour le prêt immobilier

Prêt immobilier : tirer des avantages de la situation

La situation actuelle du prêt immobilier permettrait à certaines personnes d’en tirer quelques profits. Bien entendu, cela concerne surtout ceux qui ne sont pas gênés par la baisse du taux d’usure. Selon les professionnels, pour en profiter correctement, il faut que le futur souscripteur prenne en compte les critères de solvabilité, qu’il les respecte, mais aussi qu’il prenne en considération que son reste à vivre soit suffisant. Par exemple, pour les meilleurs profils d’emprunteurs, il sera possible de ne pas fournir d’apport personnel.

pret-immobilier-avantage
Les avantages du prêt immobilier en ce moment

Prêt immobilier : qui risque de ne pas pouvoir emprunter ?

Depuis le début de cette année, il y a des risques pour que certains profils de souscripteurs ne puissent pas contracter de prêt immobilier à cause du taux d’usure. En effet, ce dernier a baissé et ceux qui ne font pas partie des meilleurs profils d’emprunteur pourraient éprouver des difficultés à obtenir des réponses positives de la part des banques. De plus, le seuil d’endettement de 33 % ne doit pas être dépassé et le remboursement ne doit pas s’étaler sur plus de 25 ans selon la Banque de France qui renforce sa protection des emprunteurs.

L'accès au prêt immobilier
Le prêt immobilier pourrait être difficile d’accès

Prêt immobilier : acheter un logement au Smic

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) est actuellement à 1539,42 euros par mois. Envisager un prêt immobilier pourrait être difficile surtout si le particulier désire un logement pas trop petit afin d’être à l’aise. Cependant, dans certaines villes, les souscripteurs peuvent songer à l’achat d’un appartement de plus de 40 m². C’est notamment le cas à Clermont-Ferrand, Grenoble, Rouen et Marseille. D’ailleurs, c’est dans la première ville citée qu’il est possible d’acheter le plus grand (50 mètres carrés) avec le salaire minimum.

Achat immobilier au Smic
Certaines villes permettent d’acheter plus grand au Smic

 

Un crédit immobilier peut aider dans les étapes d’une construction

On ne contracte pas forcément un crédit immobilier uniquement pour acheter un bien déjà construit. On peut très bien aussi en demander un pour construire la maison de ses rêves. Avant tout, il convient de faire le point sur son projet et son besoin de financement. Pour cela, il faut prendre en considération les diverses charges à régler mensuellement, son apport personnel ainsi que le montant nécessaire pour réaliser ce projet. Par ailleurs, l’organisme financier va se pencher sur ces diverses données afin de savoir s’il peut accorder l’emprunt ou non. De plus, il est possible de demander un financement à la fois pour l’acquisition du terrain et de la construction ou seulement cette dernière.

Bien que le budget soit l’une des premières questions qu’on se pose, il ne faut pas hésiter à se pencher sur les étapes. Avant même le financement, il faut trouver le lieu où on a envie de vivre. Ensuite, il est important de faire les plans de sa future demeure et de demander les autorisations requises. Dans certains cas, une confirmation du respect de la règlementation thermique est demandée tandis que le permis de construire est exigé. Ce dernier peut se faire par lettre recommandée ou directement déposé, selon sa disponibilité.

La constructionde sa maison
Se pencher sur les étapes de la construction de sa maison

Crédit immobilier : on entend parler de hausse

Après avoir beaucoup entendu parler de baisse du taux annuel effectif global (TAEG), on voit maintenant défiler quelques hausses du crédit immobilier. Il n’y a rien d’alarmant, mais vu que les établissements financiers n’ont pas besoin d’attirer un maximum de souscripteurs, ils peuvent gagner de la marge en augmentant les taux. Cependant, il est toujours possible d’obtenir des pourcentages en baisse si son dossier est vraiment bon, mais aussi en fonction des régions. La tâche est un peu moins aisée pour les souscripteurs dont le profil est moyen ou pas très intéressant.

Négocier son emprunt
Il est encore possible de négocier son prêt immobilier

Prêt immobilier : ce qu’il faut savoir sur les nouveautés

Il y a quelques nouveautés qu’il est important de connaître concernant le prêt immobilier. Il est essentiel, en effet, de savoir que le Haut Conseil de Stabilité Financière (HSCF) a demandé que le seuil d’endettement n’aille pas au-delà de 33 %. Par ailleurs, il y a certains particuliers dont le taux d’effort arrive à 35 %. De plus, la durée de remboursement ne devra plus aller au-delà de 25 ans. Ce sera donc le nouveau plafonnement qu’il ne faudra pas dépasser.

Le prêt immobilier en 2020
Découvrir les nouveautés sur le prêt immobilier

Le prêt immobilier pourra être contracté en début d’année

Pour tous ceux qui ont l’intention de contracter un prêt immobilier, il est préférable de patienter jusqu’à l’année prochaine pour effectuer sa demande. En effet, en cette fin d’année, le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) augmente et c’est quelque chose qui se produit fréquemment en approchant de décembre. Ce n’est pas la seule raison puisqu’à ce moment de l’année, il y a beaucoup de personnels en congé. Il devient donc difficile de gérer les demandes des souscripteurs d’où l’intérêt de patienter quelques semaines encore.

Le  prêt immobilier
Il faudrait attendre l’an prochain pour contracter un prêt immobilier

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑